Les secrets de l’alimentation vivante

Les beaux jours amènent sur les étals des marchés ou dans nos potagers de nouveaux produits qui nous invitent à privilégier une cuisine à base de crudités, de salades variées…

Au delà du plaisir gustatif, quels sont les atouts du « manger cru » et les réels bienfaits sur votre santé ?  Le Maraîcher Gourmand vous dit tout ! 

Appelée en anglais raw food ou live food, et en canadien, alimentation vivante, la cuisine crue est considérée comme vivante en raison de la vitalité qu’elle contient et qu’elle génère en chacun de nous.  Selon ces adeptes, un tel régime permettrait même de vivre plus longtemps et en bonne santé, voire de soigner certaines maladies graves.

La communauté des Esséniens avait développé, à partir du IIe siècle avant J.-C., un mode de vie pacifique fondé sur l’harmonie entre l’Homme et la Nature. Les Esséniens se nourrissaient principalement d’aliments végétaux crus et excluaient totalement les produits animaux. La légende dit que certains membres de cette communauté ont pu vivre jusqu’à 120 ans

Les Esséniens

La cuisson d’un aliment commence aux alentours de 48 °C. Au delà, la structure moléculaire et chimique des micronutriments essentiels (vitamines, enzymes, minéraux, antioxydants) commence à être altérée et la quasi-totalité de ceux-ci sont détruits. En cuisine crue, les aliments sont préparés entre 39 et 42 °C.

En moyenne la cuisson élimine :
• 100 % des enzymes, de l’oxygène, des phytohormones et des phyto- nutriments (notamment chlorophylle, caroténoïdes, polyphénols) ;
• 75 % des vitamines ;
• 50 % des minéraux.

La cuisine crue permet donc de conserver jusqu’à 90 % de la teneur nutritionnelle des aliments.

Conseils pratiques : 

Si vous n’êtes pas encore familier de cette alimentation, commencez par les recettes les plus simples comme débuter chaque repas par un aliment cru (quelques bâtonnets de concombre, une salade, des tomates, des carottes râpées…) Vous trouverez plein de recettes ici !  Vous ajouterez ainsi facilement à votre alimentation des enzymes, des aliments alcalins et vous vous préparerez à une bonne digestion.

Enfin, n’oubliez pas qu’il n’y a pas que la cuisson qui nuise à la vitalité des fruits et légumes. Au bout de quelques jours, les vitamines et les minéraux s’oxydent. Pour profiter de leurs bienfaits, il faut donc privilégier des produits locaux issus du circuit court. Consommez-les rapidement après la récolte et avec leur peau car le simple geste de les éplucher les dépossède de 25 % de leurs vitamines !

Alors, convaincus ?

 

 

Suivez notre actualité sur Facebook en cliquant ici ! 🤗

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s