À la découverte de la poire de terre

Appelée aussi Yacón par les Incas, la poire de terre, injustement oubliée depuis des siècles, refait son apparition dans nos champs !

À quoi ressemble t-elle et d’où vient-elle ? Comment la cultiver ? Et bien-sûr comment la déguster ? Les éléments de réponse dans cette vidéo :

Le yacon ou poire de terre est une plante vivace qui pousse naturellement sur les hauteurs de la cordillère des Andes , de la famille des astéracées (composées ) cousine du topinambour.

 

COTÉ CUISINE

Crue, sa chair est juteuse, croquante et légèrement sucrée.  Autrefois les messagers incas en apportaient dans leur besace.

Excellente en crudité ou en salade de fruit , la poire de terre apporte du croquant. Elle peut se faire également en jus ou en sirop.

Cuite à la façon des pommes de terre, sautée , à l’eau ou la vapeur, en gratin et même en gâteau.

Gratin de poire de terre à la béchamel

CÔTÉ SANTÉ, SES BIENFAITS SONT NOMBREUX

  1. Très populaire chez les diabétiques sous la forme de jus car le sucre qu’elle contient (FOS) n’est pas absorbé par l’organisme.
  2. Favorise le bon fonctionnement car riche en glucose.
  3. Renforce les fonctions digestives grâce à ces substances probiotiques et réduit les problèmes d’estomac tel que les ulcères gastriques.
  4. Favorise la perte de poids car faible teneur en calories.
  5. Régule la pression artérielle grâce à sa teneur élevé en potassium.
  6. Régule la glycémie.
  7. Prévient des affections chroniques et inflammatoires car riche en antioxydants.
  8. Renforce le système immunitaire et la santé osseuse.

Alors ? ça vous tente ?

Le Maraîcher Gourmand,

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. SINTUREL Monique-Rose dit :

    Génial mais où trouver la poire de terre ? vendez-vous des plants ? comment les obtenir par correspondance ? je consomme très sain, je ne gaspille rien, je respecge et apprécie votre travail ; je cuisine beaucoup les espèces anciennes ; je ne connaissais pas la différence de goût et valeur nutritive entre le salsifis et le scorcenère ; très bien votre présence au magazine de la santé, je la souhaite plus souvent. Merci.

    J'aime

    1. agastache29 dit :

      bonjour, j’ai des éclats de souche de yacon en ce moment ; je les cultive dans mon jardin.
      Contactez moi à l’adresse suivante
      agastache29(at)orange(point)fr

      Cordialement

      J'aime

  2. Léonce dit :

    Je vous ai découvert en regardant le magazine de la santé et me suis précipitée au marché samedi pour acheter vos légumes.
    Cuit, cru, en salade, râpé ou en potage, vos légumes sont un régal !!! 🖤😊
    Merci et bravo au maraîcher gourmand.

    J'aime

  3. serge mugnerot dit :

    j’aimerais savoir ou acheter de la poire de terre, pour moi Diabétique, c’est un légume extraordinaire.

    J'aime

  4. MILLION dit :

    bravo! j’ai vraiment envi de la goûter cette poire de terre
    mais où la trouver?

    J'aime

  5. Pena Huertas dit :

    Merci, finalement vous m’avez donné la traduction du yacón. C’est un vrai plaisir de vous voir au Journal de la santé

    J'aime

  6. nathalie avédian dit :

    Fabuleuse cette poire de terre! Où peut-on l’acheter? Merci

    J'aime

  7. Lydia dit :

    Beau passage à la télé, très intéressant j’en ai appris.

    J'aime

    1. Annette dit :

      Super reportage sur ces différents légumes. J’en connais et je les consomme assez souvent. Entre autres, le cerfeuil tubéreux à goûter cru en apero c’est excellent. Ainsi que les radis présentés dans l émission. Bravo, je vais continuer à regarder ce site.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s